Accueil
Mon bac
Reproduction
Galerie Photos
Forum
Liens
Contact

Dernières Nouvelles

10-10-2010-
Nouvelle version du site
toujour en construction
merci Lire la suite »

Menu Secondaire

Partenaires

Devparadise

Nombre de Visiteurs

Les Algues

Photo

Rappel des principaux groupes systématiques d'algues.

il est relativement aisé de diviser les algues en six groupes (,yanophycées, Rhodophycées, Chrysnphycées, Pyrrophycées (incluant ruglénophycées et C)tloromonadophycées) et Chlorophycées (1.).

Les Cyanophycées.

Sans chromatophore ni noyau cellulaire, ce sont des procaryotes à rapprocher des bactéries. Elles contiennent trois pigments : un pigment vert, la chlorophylle, un pigment bleu, la phycobiline, un pigment rouge, la phycoérytbrine. Ces trois pigments sont mélangés en des proportions variables selon les différentes espèces, ou dans la même espèce en fonction des populations on des phases de croissance. La couleur des Cyanophycées varie en fonction de ces mélanges, du bleu vert sombre, en passant par le vert clair, le brun et le bleu-vert, elles peuvent même être rouges ou violettes. Elles sont filamenteuses, coloniales ou unicellulaires mais jamais flagellées.

Les Rhodophycées.

Abondantes surtout en mer, elles ne sont représentées les eaux douces que par quelques espèces de ruisseau ou de fontaine. comme toutes les algues suivantes, ce sont des eucaryotes à noyau et chromatophore différenciée. Les pigments sont les mêmes que ceux des Cyanophycées, couleur varie du rouge au vert en passant par le gris.

Les Chrysophycées.

Elles mont caractérisées par leurs chromatophores contenant des Xanthophyllen en plus de la chlorophylle, leur teinte va du jaune an brun. C'est dans ce groupe qu'il faut placer les Diatomées à fruste> siliceuse, ainsi que de nombreuses formes flagellées.

Les Phéophycées.

Ce sont les grandes algues brunes du littoral marin : lamihoires, fucus, etc. Leur intérêt est très limité dans le cadre du sujet qui nous occupe

Les opyriophveées.

Ce sont toutes des formes unicellulaires nageuses, rouges, vertes, bleu-vert ou brunes. Elles sont divisées en trois groupes :

Les Dinophycées ou Péridiniens,

difficiles à cultiver et excrétant fréquemment dans le milieu des substances toxiques.

Les Cryptophycées,

certainement très utilisées dans la nature par les micro-crustacés, mais très difficiles à cultiver.

Les liuglénophycées.

Elles produisent des cultures extrêmement denses (de l'ordre de 8 grammes de poids frais au litre) mais elles réclament des milieux de culture enrichis en matières organiques : peptides, vitamines, etc. Les culturee sont de ce fait extrêmement contaminables et engendrent den pollutions au niveau de leur utilisation ultérieure.

Lire la suite »